Elus du CSE : se former pour les missions de santé, sécurité et conditions de travail

Référence : FOR-00174

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre les missions et le fonctionnement du Comité Social Economique (CSE)
  • Connaitre les attributions du CSE en matière économique et sociale
  • Contribuer à une politique globale de santé au travail et de prévention des risques
  • Participer au développement de la prévention des risques dans l'entreprise en prenant en charge la Qualité de Vie au Travail (QVT) et les Risques Psychosociaux (RPS)
  • Assurer la fusion des IRP

Le programme de la formation

Jour 1 (matin)
Module 1 : Introduction au CSE
• Présentation de chacun, objectifs et attentes de chaque participant
• Présentation de la formation et des enjeux du CSE
• Pourquoi le CSE ?
• Autodiagnostic sur la santé au travail et le bien-être
• Présentation des stagiaires, de leurs motivations et de leurs compétences pour être force de propositions au sein de la commission

Module 2 : La commission SSCT
• Définition
• Les conditions de mise en place
• Les missions déléguées
• La composition : président, membres, élus, invités
• Le fonctionnement : nombre d'heures de délégation
• Les moyens alloués
• Les formations
• S'informer et communiquer

Jour 1 (après-midi)
Module 3 : La prévention
• Définition
• Les enjeux, les acteurs
• Le mécanisme d'apparition d'un dommage
• Les principes généraux de prévention
• Les valeurs et les bonnes pratiques en prévention
• L'expertise générale des locaux
• Cas pratique : analyse d'un poste de travail


Jour 2 (matin)
Module 4 : L'étude des risques
• Les risques physiques, mentaux, chimiques, électriques, biologiques et mécaniques
• La pénibilité
• L'étude de postes
• L'évaluation des risques
• Le document unique
• Etude de cas : identifier et évaluer les risques dans diverses situations

Module 5 : Analyse d'un document unique
• Atelier collaboratif : échanges à partir de cas concrets

Jour 2 (après – midi)
Module 6 : Accidents du travail et maladies professionnelles
• Définitions
• Statistiques
• Les responsabilités
• Le droit de retrait
• La déclaration et la gestion des AT/MP
• Les premiers secours
• L'analyse de l'accident
• L'arbre des causes
• Exercice d'application : construire et exploiter des arbres des causes de différents secteurs d'activité

Jour 3 (matin et après – midi)
Module de la journée : Atelier de pratiques
• Analyse d'un accident du travail lié à un risque mental
• Exemple d'une réunion de la CSSCT
• Etude de l'organigramme d'une société et du besoin d'optimisation du temps de travail, optimisation du travail à temps utile
• Lutte efficace contre le mal être au travail, sensibilisation à la QVT
• Lutte efficace contre l'isolement au travail

 

Les méthodes et supports

Outils, méthodes, moyens pédagogiques et supports remis aux stagiaires :
• Travail sur des situations concrètes
• Etudes de cas / réflexion sur sa pratique
• Mises en situation complétées par les apports théoriques de l'intervenant
• Diagnostic des points forts et des axes de progrès
• Détermination d'objectifs « échéancés » et personnalisés, pragmatiques et adaptés.

Moyens matériels prévus fournis et à fournir :
• Power point
• Vidéos
• Exercices d’application : à l’oral ou sur papier
• Utilisation de deux tableaux :
- Le Paper-board pour ce qui doit rester en tête
- Le Velléda pour l’éphémère

A qui s'adresse cette formation ?

Public
Elus du CSE
Pré-requis
Aucun pré-requis

Liste des sessions prévues

Sessions Inter Lieu Durée Prix
Du 30/11/2020
Au 02/12/2020
Chambery
CHAMBERY - OT73SMB
3 jours
21 heures
750,00 € HT

Informations complémentaires

Les + de la formation : Formation à jour des dernière actualités législatives et réglementaires

Le Comité Social et Economique (CSE) remplace les représentants élus du personnel dans l'entreprise. Il fusionne l'ensemble des Instances Représentatives du Personnel (IRP),

Délégués du Personnel (DP), Comité d'Entreprise (CE) et Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT). Le CSE devra être mis en place dans toutes les entreprises concernées le 1er janvier 2020 au plus tard. Les membres de la délégation du personnel du CSE bénéficient de la formation nécessaire à l’exercice de leurs missions en matière de santé, de sécurité et de conditions de travail (article L. 2145-11).